image
oct 16, 2016
EP CHARPENTE
0
430

L’église romane de Cieux s’est refait une beauté

image
Xavier Ducreux, l’adjoint au maire en charge du dossier, et Émile Puyberthier, le charpentier, sont fiers de présenter
le résultat des travaux presque terminés.
Les travaux entrepris au début du mois de juin touchent à leur fin. Bientôt
le clocher aura été rénové tant à l’extérieur qu’à l’intérieur. Des
événements « festifs » sont prévus pour célébrer la fin du chantier.

Une cure de jouvence bien méritée et largement attendue. Depuis le début du mois de
juin, des travaux ont été entamés au niveau de la charpente et la couverture du clocher
de l’église de Cieux, sur les ornements en zinc sur les trois faces du fut du clocher ainsi
que sur la structure du beffroi (support et mécanisme des cloches).
18.021 € ont déjà été collectés grâce au mécénat populaire
Construite sur un promontoire, l’église romane, l’une des plus anciennes du haut
Limousin (XI e siècle), est réputée pour le nombre de ses cloches. Son clocher est un
point de ralliement visuel. Elle a connu plusieurs restaurations : au XV e siècle (ajout des
deux chapelles formant un faux transept) et à la fin du XIX e siècle (profond
remaniement). Son clocher, occidental, cubique, étayé de deux gros contreforts, est
surmonté d’une flèche pyramidale. L’ensemble est recouvert d’ardoise et date de cette
époque.
Le coq gaulois a été béni par le père Michel Lamy.
Mais le clocher était délabré et d’importants travaux s’imposaient. Après un appel
d’offres, l’entreprise EP Charpente, basée à Saint-Georges-les-Landes dans le nord de la
Haute-Vienne, a été sélectionnée. Émile Puyberthier a été un choix « judicieux » : le
chantier s’est déroulé sans dépassement du montant programmé pour l’opération, dans
les délais contractuels et… l’ouvrage est de très belle facture !
Ce chantier a suscité un intérêt important, avec des demandes de visites mais également
par la générosité des habitants actuels, des anciens Ciellois, des amoureux du
patrimoine (cultuel ou non)…
Le coût des travaux était estimé à 113.744,50 € HT. Il a été couvert en partie par des
subventions (22.357 € HT pour l’État et 42.720€ HT pour le département) mais 48.667,50
€ HT resteraient à la charge de la commune.

image
Collecte en cours. Aussi, celle-ci a décidé de faire l’appel au mécénat populaire lancé
grâce à la Fondation du patrimoine. Quelque 18.021 € ont été collectés. Une très
coquette somme qui satisfait pleinement les élus. Mais la collecte se poursuit… Il est
encore tout à fait possible de faire un don via le site Internet de la Fondation du
patrimoine (www.fondation-patrimoine.org). Il est prévu de déposer à l’intérieur du
clocher un réceptacle qui est en fait un ancien bois de charpente creusé, dans lequel
sera déposée la liste des donateurs.
Concerts et conférence
De plus, afin de diminuer le montant du reste à charge municipal, Delphine Fournier,
violoncelliste et professeur au conservatoire de musique de Tulle, a donné un concert
en l’église, dont les bénéfices ont été affectés à la restauration. Un autre spectaclet est
envisagé à la même période l’année prochaine. Pour ceux qui n’ont pas pu y assister, un
concert aura lieu en l’église de Chaillac, dimanche 18 décembre à 16 heures.
EP Charpente a été retenue par Claude Lebraud, le maire et son Conseil municipal.
En parallèle, Dominique Bollé, maître saintier (fondeur de cloches) animera une
conférence, vendredi 14 octobre à 20 heures à la mairie de Cieux. Le lendemain, samedi
15 octobre à 16 heures, le guitariste Laurent Boutros donnera un concert, accompagné
de la danseuse Julieta Cruzado.
Anne-Marie Muia

Le Populaire du Centre
CIEUX (/VIE-LOCALE/HAUTE-VIENNE)Patrimoine © Bellac AGENCE

Catégorie